Françoise Vanesse

Envoyer un message

Le lecteur bénévole en milieu scolaire

Ne serait-il pas opportun d’associer davantage de professionnels dans des projets visant l’introduction de la littérature à l’école ?

Depuis dix ans, la Fibbc se mobilise...

Depuis maintenant plus d’une dizaine d’années, la FIBBC se mobilise pour informer les bibliothécaires, les usagers mais aussi le monde politique des dangers que représente la taxe du droit d’auteur sur le prêt. Dans les lignes qui suivent , nous vous livrons quelques résumés d’interventions qui prouvent notre attachement à cette problématique. ( lire aussi dans la même rubrique "Ecrits publics" : "Les bibliothèques pénalisées")

Les bibliothèques pénalisées

Depuis le 25 avril 2004, un arrêté royal relatif aux droits à rémunération pour prêt public des auteurs a été adopté.
Le montant des rémunérations est fixé forfaitairement à 1 euro par an et par personne majeure.
En quoi cette décision est-elle pénalisante à l’égard de nos bibliothèques publiques ?

Tour d’horizon

Ces derniers mois ont vu l’émergence de nombreux projets visant l’introduction de la littérature de jeunesse à l’école et la sensibilisation des enfants et des enseignants au plaisir de découvrir des livres de qualité.

« Sur le chemin de l’école, nous avons rencontré... »

A partir du célèbre poème de Jacques Prévert "En sortant de l’école", nous avons proposé à des enfants de participer à une animation de créativité écrite et graphique qui les emmène dans un petit périple en poésie et cela, à partir de leur école !