Nous les plantes

Publié le 8 avril, par Sylvie Hendrickx


Un percutant manifeste pour les droits des plantes.

MANCUSO Stefano,Nous les plantes, Albin Michel, 2021

Voici déjà quelques années que le biologiste italien Stefano Mancuso, spécialiste reconnu de la neurobiologie végétale, s’attèle, au fil d’ouvrages de vulgarisation scientifique particulièrement engagés, à modifier radicalement notre regard sur les plantes. Après avoir révélé leurs étonnantes facultés cognitives dans L’intelligence des plantes (2018) puis leur inspirante capacité d’adaptation dans La Révolution des plantes (2019), le scientifique reconnu mais parfois contesté, nous entraine encore un pas plus loin dans ses étonnantes et percutantes recherches ! En effet dans son nouvel essai paru en 2021, Nous les plantes, il prend cette fois le parti de donner la parole à ces êtres végétaux envisagés comme de véritables interlocuteurs à part entière. Cette prise de parole, la voici structurée en huit chapitres originaux qui, chacun, développent un article issu d’une Charte des Droits des Plantes, clairement inspirée de la Déclaration des Droits de l’Homme ! Car, oui, affirme l’auteur, le règne végétal constitue bel et bien une nation et ce, grâce à l’existence d’une réelle et exceptionnelle organisation sociale. Celle-ci, avec plus de trois mille milliards d’individus répartis sur notre planète, ne constitue-t-elle d’ailleurs pas la nation la plus nombreuse ? De surcroît, indispensable à notre survie et à celle de l’ensemble du règne animal... C’est pourquoi, à l’heure où se profile la menace d’une sixième extinction massive des espèces, cet ouvrage clame l’urgence de considérer cette puissante nation comme partenaire et d’esquisser de nouvelles pistes pour favoriser la construction d’un avenir plus propice à l’harmonie vitale entre les plantes et les générations futures.