• Je t’enverrai des fleurs de Damas

  • 19 mars 2015, par Sylvie Hendrickx

    Il y a 0 commentaires.

  • Un roman jeunesse qui aborde avec beaucoup de tact la problématique délicate des départs d’adolescents vers des pays en guerre.

ANDRIAT Frank, Je t’enverrai des fleurs de Damas, Mijade, 2014

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au sein du collège : le jeune Wassim, 15 ans, et son ami Othmane sont aux abonnés absents, partis pour la Syrie sans que personne n’ait rien vu venir. Tandis que débute une enquête policière sur d’éventuels milieux de radicalisation et que se développe une surmédiatisation incontrôlable de l’évènement, la vie au sein de l’établissement peine à reprendre son cours, tout comme les enseignants à accompagner efficacement des jeunes en proie à un tourbillon d’émotions. Car ce départ fait débat au sein des élèves. Que va-t-il advenir de leurs camarades dans cet ailleurs inconnu et effrayant ? En reviendront-ils ? Entre sentiment de trahison, d’incompréhension ou de fierté, chacun se positionne et exprime son ressenti différemment. Comme Youssef dont les propos ne manquent pas d’inquiéter son entourage. Mais aussi, Myriam, amoureuse de Wassim, prise entre l’image qu’elle garde de son ami et celle, méconnaissable, qu’il lui renvoie désormais lorsqu’il lui partage son combat quotidien et lui promet les plus belles roses de Damas. Alors que l’adolescente décide de se confier à son jeune professeur de français athée, elle nous donne à découvrir le versant lumineux d’un Islam, loin de tout fanatisme, qui la guide et la rend forte.
Avec beaucoup de nuances, ce roman entremêle voix d’adultes et d’adolescents pour aborder sous différentes facettes les départs volontaires de jeunes vers des pays en guerre. Principalement construit du point de vue de ceux qui restent et doivent affronter l’absence et les interrogations, il ouvre au lecteur un espace de réflexion sur la manipulation mais aussi la liberté d’expression, l’engagement et ses limites… sans oublier la délicate mission de l’école et de tout adulte en matière de transmission des valeurs.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.