• Je ne reverrai plus le monde

  • 13 janvier, par Sylvie Hendrickx

    Il y a 0 commentaires.

  • Un puissant manifeste pour la liberté, écrit par un écrivain emprisonné.

ALTAN Ahmet, Je ne reverrai plus le monde, Actes Sud, 2019

Salué par le Prix André Malraux, ce remarquable recueil de textes écrits en prison par l’écrivain et journaliste turc Ahmet Altan constitue un authentique témoignage de résistance par l’écriture et un puissant manifeste pour la liberté inaliénable de l’être humain. Farouche défenseur de la démocratie et figure intellectuelle reconnue dans son pays, Ahmet Altan a été arrêté au cours de la répression qui a suivi la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016 contre le gouvernement du Président Erdogan. A la suite de cette vague d’arrestations qui a lourdement touché les milieux intellectuels turcs, l’écrivain a été condamné à la réclusion à perpétuité avec régime de détention sévère. Pour quel motif ? Un « message subliminal » que l’auteur aurait émis en faveur du putsch à l’occasion d’une émission télévisée ! Un argument qui défie pourtant l’entendement au vu des opinions antimilitaristes de cet intellectuel. Au travers de ses textes, sortis de l’enceinte de la prison grâce à la complicité de ses avocats, l’écrivain, aujourd’hui âgé de 69 ans, relate la confrontation à ce système judiciaire arbitraire et le quotidien de son existence carcérale. Mêlant descriptions, sensations et réflexions, il nous donne à éprouver la profonde inhumanité de l’enfermement, sans jamais laisser place au moindre apitoiement. Au contraire, ses propos d’une justesse et d’une lucidité sidérantes mettent en lumière l’irréductibilité de la liberté humaine qui, nourrie d’un orgueil salutaire, le pousse à demeurer toujours plus que le prisonnier auquel on voudrait le réduire. « Vous ne m’enfermerez jamais. Je suis écrivain », proclame celui qui, au travers de ces pages, redit le pouvoir de la littérature, de l’imaginaire et de l’écriture dont il s’empare tout à la fois pour survivre, pour échapper à l’enfermement, et pour rejoindre le monde où poursuivre son combat. Publié dans plusieurs pays européens, mais pas en Turquie, ce recueil puissant et lumineux constitue l’exemplaire leçon de courage et de résilience d’un homme, résolument libre.

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.