Mots-clés

Articles trouvés pour: Recension

42 Articles trouvés

    • Haïkus japonais d’hier et d’aujourd’hui

    • 3 janvier 2018, par Primaëlle Vertenoeil

    • Petit panorama d’un genre poétique entre tradition et renouveau. MINAMI SHINBÔ, Mes chats écrivent des haïkus, Editions Philippe Picquier, 2017 Un curieux petit félin, un titre plein d’humour : dès la couverture nous voici face à un recueil poétique contemporain aussi singulier qu’attirant et qui, lorsque l’on pousse plus avant la lecture, tient toutes ses promesses ! Du point de vue de la forme, tout d’abord, ce recueil se présente comme un ouvrage de littérature (...)

    • Autisme

    • 18 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Un roman fougueux, plein de mordant et d’ironie, qui aborde l’autisme à bras le corps ROMAO Valério, Autisme, Chandeigne, 2016 Ce roman s’ouvre sur une scène de désarroi : un grand-père apprend que son petit-fils Henrique a été renversé par une voiture devant son école. Il faut prévenir les parents, Rogério et Marta, et se rendre aux urgences. Des heures durant, cette famille, confinée dans l’espace clos d’un couloir d’hôpital, va vivre une attente interminable. Au (...)

    • L’enfant qui mesurait le monde

    • 18 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Un roman où poésie et réalisme se complètent avec justesse et élégance ARDITI Metin, L’enfant qui mesurait le monde, Grasset, 2016 L’île grecque de Kalamaki offre un étonnant contraste entre des paysages fabuleux où survit la splendeur de la Grèce éternelle et une situation économique dégradée et difficile. Là vivent trois personnes dans la proximité de leur solitude respective. Tout d’abord, Yannis, un enfant autiste qui ne parle presque pas, mais qui entretient avec (...)

    • Carnet d’un imposteur

    • 18 octobre 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Le parcours de vie, rythmé par le drame et le rire, d’un comédien atteint d’autisme HORIOT Hugo, Carnet d’un imposteur, L’Iconoclaste, 2016. De Hugo Horiot, on avait repéré en 2013 l’excellent L’Empereur, c’est moi, qui fut un vrai succès de librairie. En 2016, le comédien revient avec un nouveau titre, Carnet d’un imposteur. Découpé en fragments littéraires, ce petit livre se lit comme des chroniques biographiques. C’est un texte miroir dans lequel l’auteur se (...)

    • J’ai longtemps eu peur de la nuit

    • 5 janvier 2017, par Sylvie Hendrickx

    • Par le biais d’un atelier d’écriture, Arsène est confronté à son passé enfoui d’orphelin déraciné par la guerre. GHATA Yasmine, J’ai longtemps eu peur de la nuit, Robert Laffont, 2016 Depuis La nuit des calligraphes, premier roman qui l’a fait connaître en 2004, l’auteure française d’origine libanaise, Yasmine Ghata, ne cesse d’explorer les thèmes de la transmission familiale et de la puissance de l’acte d’écriture. Elle y revient dans ce cinquième roman donnant la parole (...)

    • Les livres prennent soin de nous

    • 19 octobre 2016, par Sylvie Hendrickx

    • Pistes et plaidoyer pour une bibliothérapie littéraire audacieuse au sein des bibliothèques. DETAMBEL Régine, Les livres prennent soin de nous, Actes Sud, 2015 Nombre de lecteurs, et a fortiori de professionnels du livre, sont convaincus de la dimension bienfaisante de la littérature. N’avons-nous pas tous, au détour de nos lectures, découvert des livres guides, des livres baumes ? Mais si le potentiel thérapeutique de la lecture fait l’unanimité, l’approche par (...)

    • Relire. Enquête sur une passion littéraire

    • 19 octobre 2016, par Sylvie Hendrickx

    • Une analyse de témoignages d’auteurs contemporains sur leurs pratiques et plaisirs de relecture. MURAT Laure, Relire. Enquête sur une passion littéraire, Flammarion, 2015 Pourquoi relit-on ? Que nous offre une seconde lecture que la première ne nous ait déjà livrée ? Et quels types de plaisirs, intellectuels ou affectifs, cette pratique nous procure-t-elle ? Pour répondre à ces originales questions, Laure Murat, historienne et enseignante de littérature à (...)

    • Lire dans la gueule du loup

    • 19 octobre 2016, par Sylvie Hendrickx

    • Un essai érudit qui tente de circonscrire un mode de transmission efficace et bienveillant de la littérature. MERLIN-KAJMAN Hélène, Lire dans la gueule du loup, Gallimard, 2016 Qu’est-ce qui distingue l’essai d’Hélène Merlin-Kajman des nombreux ouvrages de défense de la littérature qui l’ont précédé ? C’est que la romancière, également professeur de littérature à l’Université de Paris III, entend aborder la résolution de la crise de la littérature sous un angle bien (...)

    • Que voit-on quand on lit ?

    • 19 octobre 2016, par Sylvie Hendrickx

    • Une réflexion sur la nature particulière des images mentales engendrées par l’activité lecture. MENDELSUND Peter, Que voit-on quand on lit ?, Robert Laffont, 2015 Un « bon » roman semble se donner à voir. Les personnages prennent vie, les décors se dessinent… Mais les voyons-nous pour autant distinctement ? A quoi ressemble Anna Karénine ? Et le physique particulier d’Hercule Poirot ? Que l’on tente un instant de s’arrêter sur ces images et les voilà qui se dérobent (...)

    • Je t’enverrai des fleurs de Damas

    • 19 mars 2015, par Sylvie Hendrickx

    • Un roman jeunesse qui aborde avec beaucoup de tact la problématique délicate des départs d’adolescents vers des pays en guerre. ANDRIAT Frank, Je t’enverrai des fleurs de Damas, Mijade, 2014 La nouvelle a fait l’effet d’une bombe au sein du collège : le jeune Wassim, 15 ans, et son ami Othmane sont aux abonnés absents, partis pour la Syrie sans que personne n’ait rien vu venir. Tandis que débute une enquête policière sur d’éventuels milieux de radicalisation et que (...)

  • | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |